dimanche, avril 11, 2021
No menu items!

Migrants africains en Israël: Benyamin Netanyahu, machine arrière toute

Must Read

Presse Togolaise en deuil: Lucien MESSAN est décédé

Après le décès du journaliste alirou tchakala il y'a presque de 2 mois , la presse togolaise...

Bénin : Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou limogé

Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou Moussa Akindes Zakariya est relevé de ses fonctions .

Covid-19 : La vaccination s’élargie à d’autres cibles

La campagne de vaccination débutée le 10 mars dernier avec les personnels soignants et les personnes âgées...

C’est un revirement total de Benyamin Netanyahu en moins de 24 heures. Hier lundi, le Premier ministre israélien avait annoncé la conclusion d’un accord avec le HCR, le Haut commissariat de l’ONU pour les Réfugiés, sur le sort des près de 40 000 Erythréens et Soudanais entrés illégalement en Israël. Un peu plus de 16 000 devaient être réinstallés dans des pays occidentaux et au moins autant devaient recevoir le statut de réfugié en Israël. Mais sous le feu des critiques d’une partie de sa coalition, il a décidé dans la soirée de suspendre cet accord… Et ce mardi matin, après avoir reçu des représentants d’organisations réclamant l’expulsion de cette population étrangère, Benyamin Netanyahu a décidé d’annuler purement et simplement cet accord.

C’était déjà sous le feu des critiques de l’aile la plus à droite de son gouvernement – y compris de membres de son propre parti – que Benyamin Netanyahu avait décidé hier soir de suspendre cet accord, à peine plus de six heures après l’avoir annoncé. Et c’est encore sous la pression de ces mêmes partenaires de coalition qu’il a décidé d’annuler entièrement ce compromis négocié avec le HCR. Ce mardi matin, le ministre de l’Education, chef du parti nationaliste religieux Le Foyer Juif, réclamait l’abandon total de ce projet.

Après une rencontre avec les représentants des résidents du Sud de Tel Aviv opposés à la présence des Erythréens et Soudanais dans leurs quartiers, le Premier ministre a finalement cédé totalement à ces revendications. Lui qui est mis en cause dans plusieurs affaires de corruption et qui risque une mise en examen est affaibli politiquement. Il ne peut se permettre de froisser une partie de son électorat.

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

Presse Togolaise en deuil: Lucien MESSAN est décédé

Après le décès du journaliste alirou tchakala il y'a presque de 2 mois , la presse togolaise...

Bénin : Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou limogé

Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou Moussa Akindes Zakariya est relevé de ses fonctions . l'information a été...

Covid-19 : La vaccination s’élargie à d’autres cibles

La campagne de vaccination débutée le 10 mars dernier avec les personnels soignants et les personnes âgées de 50 ans et plus...

Covid-19:la situation ce mercredi 07 avril 2021 au Togo

Cent quatre-vingt-onze (191) des 1840 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 11501. Ces 191 personnes dont...

FAT: Une nouvelle Unité d’intervention spéciale désormais créée

Dans un arrêté datant du 02 avril 2021 dernier ,la ministre des armées Marguerite Gnakadé a annoncé la création au sein des...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -