dimanche, avril 11, 2021
No menu items!

Ghana: Le directeur des Enquêtes nationales limogé, Anyidoho en liberté provisoire

Must Read

Presse Togolaise en deuil: Lucien MESSAN est décédé

Après le décès du journaliste alirou tchakala il y'a presque de 2 mois , la presse togolaise...

Bénin : Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou limogé

Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou Moussa Akindes Zakariya est relevé de ses fonctions .

Covid-19 : La vaccination s’élargie à d’autres cibles

La campagne de vaccination débutée le 10 mars dernier avec les personnels soignants et les personnes âgées...

William Akwasi Appiah, le directeur du Bureau des Enquêtes Nationales (BNI) auGhana  est limogé de son poste d’après de sources concordantes à Accra. Pendant ce temps, Koku Anyidoho, le Secrétaire général adjoint du parti d’opposition, National Democratic Congress (NDC), a été libéré sous caution après avoir passé deux nuits dans les locaux du BNI.

La première information portant su le remerciement de Akwasi Appiah est confirmée par le ministre ghanéen de la Sécurité nationale, Albert Kan Dapaah. Le limogeage de Akwasi Appiah est intervenue suite à une réunion présidée par le ministre Kan Dapaah ce jeudi au bureau duBNI  à Accra. L’intérim auBNI  sera assuré par l’ambassadeur Rashid Seidu Inusah.Aucune raison officielle n’est encore avancée pour expliquer le limogeage du directeur duBNI mais certaines supputations laissent croire que l’affaire pourrait être liée au suite de l’arrestation deKoku Anyidoh et à la façon dont certains responsables de l’opposition, y compris l’ancien Président John Mahama, ont pu rendre visite à leur camarade qui était est en détention.

Anyidoho a été arrêté par la police le mardi dernier et a été inculpé de haute trahison pour avoir prédit un coup d’Etat civil contre le Président Nana Akufo Addo. L’ancien directeur des Communications du défunt Président ghanéen John Atta Mills a déclaré le lundi dernier sur une radio à Accra que le régime du Président Akufo-Addo est susceptible d’être renversé comme ce fut le cas pour son père le 13 janvier 1972.

Sur les suites de l’arrestation de Anyidoho, une Haute Cour à Accra a demandé hier au Département des enquêtes criminelles de la police ghanéen de saisir le ou les téléphone deKoku Anyidohomais les iPhone et les iPad, lesquels sont censés contenir des informations sur les accusations pour des fins de l’enquête.

- Advertisement -

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -

Latest News

Presse Togolaise en deuil: Lucien MESSAN est décédé

Après le décès du journaliste alirou tchakala il y'a presque de 2 mois , la presse togolaise...

Bénin : Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou limogé

Le commissaire du 1er arrondissement de Cotonou Moussa Akindes Zakariya est relevé de ses fonctions . l'information a été...

Covid-19 : La vaccination s’élargie à d’autres cibles

La campagne de vaccination débutée le 10 mars dernier avec les personnels soignants et les personnes âgées de 50 ans et plus...

Covid-19:la situation ce mercredi 07 avril 2021 au Togo

Cent quatre-vingt-onze (191) des 1840 personnes testées sont positives portant le nombre total de cas positifs à 11501. Ces 191 personnes dont...

FAT: Une nouvelle Unité d’intervention spéciale désormais créée

Dans un arrêté datant du 02 avril 2021 dernier ,la ministre des armées Marguerite Gnakadé a annoncé la création au sein des...
- Advertisement -

More Articles Like This

- Advertisement -